Gestion en entreprise : l’intérêt du tableau de bord

Image Description

Nicolas Lafon

Expert comptable

Ce qu’il faut savoir !

Un chiffre : 50% des entrepreneurs cessent leurs activités 5 ans seulement après le lancement. Et ce pour différentes raisons, liées notamment à des problèmes de gestion. De nombreuses entreprises, en effet, ne disposent pas des outils nécessaires. Elles se contentent, bien souvent, du bilan annuel fourni par leur expert-comptable. C’est bien. Mais généralement pas suffisant, surtout s’il faut corriger le tir. 

Mais pourquoi recommander aux chefs d’entreprise la mise en place d’un tableau de bord ? Tout simplement parce qu’il s’agit d’un outil de gestion très efficace qui, s’il est bien utilisé, doit permettre de mieux piloter votre entreprise. 

Très concrètement, un tableau de bord vous servira à fixer des objectifs chiffrés réalistes, notamment pour le chiffre d’affaires. Il vous servira aussi à anticiper une montée en puissance de l’activité, ou le lancement d’un nouveau business ou un recrutement. Enfin, le tableau de bord doit également vous permettre d’anticiper les problèmes de trésorerie, ou encore de négocier un découvert avec la banque ou une levée de fonds auprès d’investisseurs.  

En résumé : anticipation, aide à la décision et projection sur l’avenir pour à la fois définir et atteindre vos objectifs ! 

Quels indicateurs doit contenir le tableau de bord ?

Il est recommandé de faire un tableau de bord synthétique et facilement lisible avec des indicateurs à la fois financiers et non-financiers. 

Par exemple, pour la partie financière, vous pouvez indiquer l’évolution du chiffre d’affaires et sa saisonnalité. Le panier moyen de vos commandes est également un bon indicateur à faire apparaître. Vous pouvez aussi indique la trésorerie en cours, ou encore les encourts clients, c’est-à-dire les attentes d’encaissement. 
Pour les indicateurs non financiers, vous pouvez notamment faire apparaître l’origine de vos contacts prospects ainsi que le taux de transformation de vos clients, c’est-à-dire la performance commerciale.  

Les conseils de l’expert

Tout d’abord, faites simple et efficace : limitez le nombre d’indicateurs, pour qu’ils soient faciles à lire et à analyser. 

Pour chaque indicateur, là-encore pas trop de détails. N’hésitez pas à vous appuyer sur l’expertise de partenaires qui connaissent bien votre activité, comme votre banquier ou votre expertcomptable. 

Ils sont les plus à-même de vous guider dans le choix des indicateurs clés à suivre, pour maîtriser au mieux l’évolution de votre entreprise et, au final, pour optimiser vos chances de réussite !