Accueil > Entreprendre> Ouvrir une filiale à l’étranger : nos conseils pour réussir

Ouvrir une filiale à l'étranger : nos conseils pour réussir

  

Vous souhaitez ouvrir une filiale à l’étranger pour développer votre clientèle et augmenter vos performances à l’international ? Avant de vous lancer, suivez les conseils de nos experts. Retrouvez dans cette vidéo tout ce que vous devez savoir pour réussir dans cette nouvelle aventure

Les points clés

Les recommandations

Les erreurs à éviter

Les experts

Ce qu’il faut savoir

  • Pour s’implanter à l’étranger, une entreprise doit créer une filiale. Elle possède alors la nationalité du pays d’accueil.
  • La société mère n’est pas juridiquement responsable des dettes ou des dégâts que pourraient commettre sa filiale.
  • Le chef d’entreprise peut choisir de créer une filiale avec un partenaire local pour une pénétration plus rapide du marché, c’est ce qu’on appelle une « Joint-venture ».
  • Pour trouver le partenaire idéal, vous pouvez vous adresser à des organismes publics comme Business France ou des sociétés privées spécialisées avec lesquelles un avocat spécialiste est toujours en contact.

Sécuriser vos transactions

  • Pour sécuriser vos transactions, il est conseillé de consulter un expert afin qu’il vous rédige une politique de prix de transfert permettant de démontrer que les transactions entre les deux sociétés sont réalisées dans le respect des règles.

Retour d’expérience

  • Avant d’agir, renseignez-vous sur la culture du pays d’implantation et la manière dont ce pays fait des affaires. Par exemple en Chine, vous aurez l’impression à votre arrivée d’être aveugle, sourd, et muet car tout est écrit en chinois. Pensez à prévoir dès votre arrivée une personne ou une structure qui pourra déjouer les pièges et vous guider

Les points de vigilance

  • Votre entreprise doit être solide avant de se lancer dans ce type d’aventure.
  • Certaines entreprises préfèrent créer un bureau de représentation avant de se lancer, mais ce bureau n’a pas d’autonomie juridique, c’est un bureau de représentation.
  • Pensez à enregistrer votre marque dans le pays d’accueil et soyez attentif aux spécificités locales en matière de propriété intellectuelle, on n’est jamais trop prudent.

Bruno Lefébure

Bruno Lefébure est avocat au barreau de Marseille et de Bruxelles. Il a vécu 12 ans en Belgique et 13 ans en Chine. Cet avocat est spécialisé en droit des affaires au niveau international et notamment en droit franco-chinois. Il est également conseiller du Commerce Extérieur de la France.

Sébastien Pacini

Sébastien Pacini, est né le 12 novembre 1976 à Marseille. Après avoir intégré l’École Nationale des Impôts en tant qu’inspecteur, il a travaillé en tant que vérificateur fiscal pendant 8 ans au sein de la « Direction des vérifications nationales et internationales », puis pendant 2 ans dans l’encadrement d’un service des impôts aux entreprises. En janvier 2013, il démissionne de la fonction publique et s’installe en tant qu’avocat. Sébastien Pacini donne également depuis 4 ans des cours de gestion financière à la faculté d’économie et de gestion d’Aix Marseille. Il a intégré le cabinet GESICA Marseille en 2014 en tant qu’avocat fiscaliste.

Ils parlent de nous

Notre expertise à votre service

checked Des vidéos pour vous aider à y voir clair
checked Tous les documents dont vous allez avoir besoin pour agir
checked Des informations mises à jour quotidiennement par nos experts
checked Le sujet traité sous les angles juridiques, pratiques et tactiques
checked La mise en relation gratuite avec notre réseau de professionnels
checked Du temps gagné dans vos recherches d’informations fiables