Philippe RODHAIN

Philippe RODHAIN | Conseil en propriété industrielle

Biographie de Philippe RODHAIN

Après avoir forgé ses compétences dans les plus grands cabinets parisiens, Philippe RODHAIN a développé son expertise en Australie, où il a œuvré pendant deux ans, notamment au sein du Cabinet leader australien, Phillips Ormonde & Fitzpatrick. En 2008, il fonde son Cabinet à Bordeaux.

Domaine d'expertise

Philippe RODHAIN est Conseil en propriété industrielle, Mandataire européen et fondateur du Cabinet IP SPHERE.

Il a une grande expérience des différents aspects de la propriété intellectuelle, incluant les marques, les dessins et modèles, le droit d’auteur, les noms de domaine, les contrats, la contrefaçon et la concurrence déloyale.

Philippe RODHAIN enseigne aux étudiants de Masters le droit de la propriété industrielle à l’Université de Bordeaux depuis 2006 et participe également à la formation continue des avocats.

Enfin, Philippe RODHAIN est très impliqué dans sa profession depuis 2010, notamment à travers la Commission Marques de la Compagnie des Conseils en propriété industrielle (CNCPI).

CONTACTEZ PHILIPPE RODHAIN

philippe.rodhain@ipsphere.fr

Renouvellement de marque : ce qu'il faut savoir

L’enregistrement de la marque produit ses effets pendant dix ans à compter de sa date de dépôt. Qui doit procéder au renouvellement de la marque et comment ? Notre expert, Philippe Rodhain, vous explique ce qu’il faut savoir.

Recherche d'antériorité : mode d'emploi

Il est important de faire une recherche d’antériorité avant de déposer sa marque afin de protéger votre identité et vos produits tout en limitant les risques de contrefaçon. Philippe Rodhain, conseil en propriété industrielle vous explique.

Pourquoi faut-il surveiller sa marque ?

Il est important de surveiller le marché et de veiller à ce que personne n’utilise ou n’imite votre marque. Philippe Rodhain, expert en propriété industrielle, vous donne ses conseils.

Symboles de marque : à quoi servent-ils ?

Vous le savez peut-être mais ces symboles n’ont pas de valeur légale dans les pays de l’UE. A quoi peuvent-ils servir ? Notre expert, Philippe Rodhain, conseiller en propriété industrielle fait le point.

Le Droit Pour Moi