MON EX-BELLE-FILLE NE ME LAISSE PLUS VOIR MES PETITS ENFANTS. QUE FAIRE ?

Image Description

Vincent LETAMENDIA

Co-fondateur LE DROIT POUR MOI

Image Description

Vous désirez voir vos petits-enfants, mais leurs parents s’y opposent. Sachez que la loi reconnaît à chaque enfant le droit d’entretenir des relations personnelles avec ses grands-parents.

Faire appel au médiateur familial

Avant d’engager une action en justice, essayez de résoudre le conflit à l’amiable. En la matière, le recours aux services d’un médiateur familial peut être très utile. Il vous aidera à renouer le dialogue et à trouver une solution consensuelle. Si cette démarche aboutit à un accord, celui-ci peut être homologué par le juge aux affaires familiales, de façon à lui conférer la même valeur qu’un jugement.

Saisir le juge

En l’absence de toute entente, une action en justice vous reste ouverte (le recours à l’avocat est dans ce cas obligatoire). Le juge tranche le différend, mais toujours au regard de l’intérêt des petits-enfants. Il peut, si vous en avez fait la demande, vous accorder un droit de visite ou/et d’hébergement, dont il fixe lui-même les modalités, par exemple.

Des motifs graves de refus

Sachez néanmoins que vous n’obtiendrez pas toujours gain de cause, notamment si vos petits-enfants eux-mêmes refusent de vous voir ou si les relations que vous entretenez avec leurs parents laissent penser au juge que le climat familial est trop conflictuel pour eux.

 

Vous souhaitez connaître vos droits ? Vous vous interrogez sur le déroulé de la procédure ? Vous avez besoin de poser une question à un expert ou de consulter un avocat ? Cliquez ici