IMPÔTS ET DÉMÉNAGEMENT : ORGANISEZ VOUS !

Image Description

Préparer un déménagement est rarement synonyme de plaisir ! C’est un moment de vie où les formalités sont nombreuses et le temps manque cruellement. La priorité des priorités est bien évidemment de prévenir le service des impôts. C’est LA démarche incontournable pour éviter d’avoir des problèmes avec les services fiscaux.

Indiquer votre nouvelle adresse au centre des impôts

Après votre déménagement, il est nécessaire d’avertir votre ancien centre des impôts de votre changement d’adresse pour être en règle avec l’administration ; au plus tard 1 mois après votre déménagement.

Si votre déménagement a lieu en fin d’année, il est important d’envoyer ce courrier en recommandé à l’administration fiscale pour éviter de payer la taxe d’habitation à venir. En effet, en quittant votre logement avant le 1er janvier, vous n’êtes pas imposable sur la taxe d’habitation.

L’administration fiscale s’est modernisée et vous pouvez effectuer cette formalité sur Internet mais l’envoi d’un courrier en recommandé reste la voie la plus sûre pour ce type de démarche. L’accusé de réception permet de vous ménager une preuve ce qui peut, en cas de problème ultérieur avec le centre des impôts, se révéler plus qu’utile.

Nos conseils pour un déménagement dans les règles de l’art

  • Le centre des impôts n’est pas obligé de vous répondre. Votre demande a peut-être été enregistrée. Comme on ne rigole pas avec les impôts, le mieux reste de s’en assurer alors n’hésitez pas à relancer.
  • Si vous oubliez de communiquer votre nouvelle adresse ou si votre courrier s’est égaré, le centre des impôts aura inévitablement envoyé votre déclaration à la mauvaise adresse. Un retard dans le paiement de votre échéance est donc à prévoir et qui dit retard, dit pénalités.

Vous venez de déménager ? Vous souhaitez informer le centre des impôts de votre nouvelle adresse, mais vous ne savez pas comment procéder ? Téléchargez notre modèle de lettre «  informer le service des impôts de votre déménagement » et assurez-vous de recevoir les correspondances adressées par l’administration fiscales à votre nouvelle adresse.