25
Mai

Comment la SSI a-t-elle été perçue au 1er trimestre 2018 ?

Mise en place au 1er janvier 2018, la Sécurité Sociale des Indépendants (SSI) vient remplacer le RSI. C’est cet organisme qui enregistre les cotisations versées au titre de l’Assurance Maladie. L’organisme verse les prestations auxquelles peuvent prétendre les Travailleurs Non Salariés (TNS). Chargé d’étudier les comportements des affiliés vis-à-vis de la nouvelle organisation, le Syndicat Des Indépendants (SDI) a rendu public le rapport de son étude au premier trimestre 2018.

Des débuts satisfaisants pour la Sécurité Sociale des Indépendants

Le rapport du SDI présente des chiffres reflétant la satisfaction générale autour de la nouvelle organisation. Cette étude se base sur un échantillon de plus de 1 000 personnes affiliées à la Sécurité Sociale des Indépendants.

Ainsi, près de 33,7 % des sondés sont d’accord pour dire qu’ils sont satisfaits du suivi mis en place par la SSI. Cela signifie aussi que 66,3 % se disent insatisfaits. Il faut donc comparer l’évolution de ces indicateurs par rapport à ceux du RSI. À l’époque, seulement 24 % des personnes interrogées avaient répondu être satisfaites du Régime Social des Indépendants. Ainsi, 76 % émettaient un avis plutôt négatif. C’est donc une hausse de la satisfaction de près de 10 points qui s’explique par un meilleur traitement des dossiers.

De la même manière, parmi les 47 % des sondés qui ont déclaré avoir rencontré un problème avec le RSI au premier trimestre 2018, 63 % d’entre eux disent ne pas avoir été satisfaits de la prise en charge qui a été faites par la plateforme. Mais encore une fois, il faut contrebalancer ce chiffre avec le taux d’insatisfaction rencontré par le RSI, à savoir 76 %. Une diminution de l’insatisfaction donc, de près de 15 %.

Enfin, la SDI précise que 70 % des affiliés n’ont pas souhaité répondre à l’enquête par manque de recul. De leur coté, ils préfèrent laisser le temps à l’institution de se mettre en place avant de juger.

Vers une intégration totale au Régime Général des Salariés dès 2020

La Sécurité Sociale des Indépendants doit s’implanter sur une durée de 2 ans. Cette phase transitoire va permettre de stabiliser le processus de la réforme sans que tout se retrouve bouleversé.

Ainsi, depuis le 1er janvier 2018, toutes les caisses anciennement rattachées au RSI deviennent des agences de Sécurité Sociale dédiées aux indépendants. Celles-ci étant donc directement connectées au Régime Général des Salariés (RGS).

Bien sûr, les personnes affiliées à la SSI n’ont aucune démarche à accomplir et continuent d’utiliser les différents canaux qu’elles utilisaient auparavant pour réaliser leurs déclarations ou autres procédures. L’évolution des services leur sera alors notifiée.

Finalement, un tel changement doit surtout permettre aux Travailleurs Non Salariés de profiter des services de suivi du RGS. L’idée, est de corriger les nombreux dysfonctionnements qu’a pu rencontrer le RSI (retards de versements…).

Mais cette nouvelle organisation du régime social pourrait également permettre aux affiliés de profiter d’avantages. Par exemple, la révision du niveau de garanti, de quoi bénéficier d’indemnités journalières en cas d’arrêt de travail et peut être même de cotiser pour le chômage. À suivre …

 

Article écrit en partenariat avec bonne-assurance.com

Source : https://bonne-assurance.com/mutuelle/profil/travailleur-non-salarie/

Laisser une réponse

Le Droit Pour Moi